James Joyce « Dubliners », « les gens de Dublin » partie 3 et fin: le film

afffiche du film les gens de DublinLe film : les gens de Dublin John Huston :
Je regarde ce film une a deux par ans pour m’imprégner de son immense émotion. Émotion qui vous prend à la gorge des les  premières mesures du générique.
John Huston à plus de quatre-vingts ans réalisa  un film qui dépasse le cadre du chef-d’œuvre.
Le film reprend avec exactitude la nouvelle «  The Dead ».
Les deux sœurs Morkan ainsi que leur nièce organisent chaque année un bal. Les convives dansent, discutent de célébrités, échangent des banalités.
Toutefois lorsque Tante Julia l’aînée des sœurs Morkan chante «  Arryed for the brida » de Bellini, ils pendront conscience que leur monde s’échappe.
Tante Julia a chanté d’une voix cassée un air qui faisait jadis sa célébrité. Mais ce soir c’est une tante Julia très âgée dont la fin est proche.
Oui, leur monde est fugace tout comme l’est la vie de Tante Julia. Dès ce moment une mélancolie les étreint.
Gabriel  trouve son discours futile, tandis qu’un invité chante « the lass d Aughrim » un chant celtique lugubre.
Gretta la femme de Gabriel, fait une confidence à son époux. Quand elle était jeune, un jeune homme Michael Furey, l’aima intensément. Quand il apprit qu’elle allait se retirer dans un couvent, il se laissa mourir.
Gabriel emporté par un tourbillon de pensées regarda par la fenêtre la nuit qui s’installait sur l’Irlande et eut cet admirable monologue intérieur.  Un passage d’une rare beauté.

Est-ce le paysage qui s’offrait à James Joyce ?

Autour du film

Le génie narratif de John Huston

Comme, tante Julia l’héroïne flétrie de la nouvelle, John Huston arrive à la fin de sa vie. Il livre à travers ce merveilleux film son ultime message: son testament. John Huston décédera quelques semaines après la fin du tournage du film. .
Sa caméra rode autour des personnages et saisit  leur émotion. Elle s’introduit habilement  un peu partout dans la maison des Morkan  et fixe ces objets de tous les jours qui  disparaîtront à jamais, comme cette broderie.
Oui tout disparaîtra un jour, Tante Julia et son air, Gabriel et son discours, Freddy Malin et ses interrogations. Oui tout disparaît comme disparu Michael Furey.
Plus qu’un film John Huston réalisa une de rares œuvres qui mérite le terme de sublime. A

La chanson « the lass of Aughrim »

On découvre dans ce film la chanson de The Lass of Aughrim chantée par Oscar Patterson.

Cette chanson qui fait partie du patrimoine traditionnel celtique parle d’une jeune femme paysanne qui sera séduite par un lord Gregory. Enceinte de lui elle sera rejetée par tous.
Par une journée froide et pluvieuse, elle vint au château des Gregory où elle sera chassée par la mère du lord. La jeune femme et son bébé se noyèrent. À son réveil, lord Gregory ne put que constater la mort de son bébé et de la jeune femme.
Il s’agit d’une chanson extraordinairement belle et infiniment triste. James Joyce avait l’habitude de la chanter à sa femme.

Les acteurs du film:

2 Les paroles de « the  THE  LASS OF AUGHRIM »

THE  LASS OF AUGHRIM,
If you’ll be the lass of Aughrim
As I am taking you mean to be
Tell me the first token
That passed between you and me
O don’t you remember
That night on yon lean hill
When we both met together
Which I am sorry now to tell
The rain falls on my yellow locks
And the dew it wets my skin;
My babe lies cold within my arms;
Lord Gregory, let me in

Quelques belles interprétations de cette chanson:
Par Susan McKeown : The Lass Of Aughrim
Par Beth Patterson -The Lass of Aughrim: (Irish – Celtic – Folksong) ici
Par Franck Paterson (D’arcy dans le film):

La fin admirable du film ainsi que les derniers paragraphes.

Cet article, publié dans ecrivains classiques, films classiques, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s