Emmanuel Kant: Introduction à sa pensée philosophique 2

Kant

Rupture avec les pensées antérieures.

La philosophie Kantienne va s’inscrire dans un grand mouvement occidental qui va débuter au 17e siècle et qui vatrouver son accomplissement dans la Révolution française.
Ce mouvement est composite puisqu’il va s’organiser autour : De découverte et d’avancées scientifiques: newton, Galilée.  De philosophes : Descartes et son doute radical, Rousseau Traité Sur l’Origine De l’Inégalité Parmi Les Hommes.

Mais c’est Kant qui d’une façon intelligente et habile va provoquer cette rupture facilitant ainsi la transition :

  • De la transcendance vers l’immanence.
  • De la foi vers la raison.
  • De la théologie et de la métaphysique vers la philosophe.

La route est donc toute tracée vers les grandes pensées philosophiques modernes et leur ultime aboutissement : l’humanisme laïc.
La difficulté majeure pour ceux qui abordent Kant est l’obnubilation par la morale kantienne au risque de ne pas pouvoir accéder à l’essentiel, c’est dire la rupture d’avec les pensées antérieures.
Kant n’est pas le créateur d’une nouvelle morale, Kant est le penseur qui va redonner à la morale une dimension humaine. (Immanence)
Kant est donc l’homme de la rupture avec les pensées anciennes de l’humanité qui d’une façon schématique, s’articulaient autour des idées suivantes :
Un monde dont la compréhension est basée sur la théologie, un monde basé sur la hiérarchisation naturelle des catégories humaines, un monde encore sous l’influence de la vision cosmologique des stoïciens

Le monde hiérarchisé et aristocratique des Grecques.

Pour la civilisation grecque ancienne, il existe une hiérarchie des personnes basée sur les prédispositions naturelles acquises à la naissance.  Ainsi l’intelligence est un talent naturel vertueux.
Sous Platon la cité vertueuse était composée des classes sociales : au sommet les philosophes puis les soldats et enfin les artisans.
La classe aristocratique (celle au  sommet de la société)  n’a pas besoin de travailler, elle exerce ses talents (vertus) naturels par la chasse, le sport, etc.
Les qualités sont des vertus naturelles.


Le cosmos : monde harmonieux, logique et juste des stoïciens.

Pour les stoïciens, courant le plus important de la philosophie grecque : Le monde est organisé de façon harmonieuse en un cosmos.
Le cosmos à toujours été là et il sera toujours là. Il a précédé la connaissance.
Le cosmos est logos c’est a dire indissoluble de la logique et raison.
Le Cosmos est bien fait, chacune de ces composantes est ajustée à sa propre place comme les organes d’un animal qui fonctionnent en harmonie.
L’homme doit s’intègre à cet univers cosmologique et y trouver sa vraie place.
La morale, la recherche du salut et de la vie bonne se fait harmonie et en accord avec l’organisation du cosmos. C’est-à-dire par la Justesse, harmonie, la raison et la logique.

L’introduction de la théologie et le retrait de la raison et de la philosophie par le christianisme.

Le christianisme va faire reculer la raison et la philosophie,  voire les détester, au profit de la foi. Le salut de l’homme n’est plus basé sur la raison, mais sur la croyance.
Ainsi la morale n’est pas une affaire d’êtres humains, mais du ressort de la foi et de la théologie.  (Transcendance de la morale : elle est extérieure à l’humain).
C’est à l’église toute puissante que revient le rôle de gérer les croyances et la morale, les notions de bien et de mal, etc.
Toutefois tout ceci va disparaitre.
Avec Galileo et la science le monde douillet et rassurant que constituait le cCosmos des stoïciens va briser en éclat.
De son coté, Kant va s’atteler à démanteler point par point les bases théologiques de la morale et de la vision du monde pour la remplacer par la vision philosophique,  par la raison et par la pensée libre tout court.
La Morale devient humaine. (La Morale immanente à l’homme : inhérente à l’être humain)

Cet article, publié dans Morale, Philosophie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Emmanuel Kant: Introduction à sa pensée philosophique 2

  1. Ping : Emmanuel Kant: Introduction à sa pensée philosophique 2 | Kaléidoscope | Scoop.it

  2. bigstick1 dit :

    It took me a while to read this as my French has really gotten terrible over the years from a lack of use. However, it was an extremely interesting piece. I believe the concept in the last line sums it up if I translated it correctly. Humanity and morality are inherent to one another and morality and virtue already reside in humanity and always has.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s