L’infinie douceur et les magnifiques couchers de soleil de la ville de Safi.

Tout se passe comme si la ville de Safi est inexistante au Maroc. Pourtant il s’agit de la plus authentique, de la plus ancienne, de la plus prestigieuse et de la plus belle ville du Maroc. Avec ses magnifiques couchers de soleil, ses magiques arcs en ciel, ses milliers d’arbres et son océan majestueux, elle est la plus paisible ville du royaume.
L’unique ville où vous pouvez vagabonder au gré de votre fantaisie sans être dérangé par le brouhaha.
C’est la ville natale de Michel Galabru, de Samy al Maghrabi, Edmond Amran El Maleh et bien d’autres.
Pour le plus grand bonheur des âmes simples, elle est ignorée des touristes qui ne font qu’y passer sans jamais prendre la peine de la découvrir, préférant la cacophonie des villes voisines.  Seuls quelques initiés y viennent religieusement pour passer quelques jours de repos, de retrouvailles de soi-même, et de retour à ces valeurs simples largement oubliées.

coucher de soleil de saficoucher de soleil de safi

coucher de soleil de saficoucher de soleil de saficoucher de soleil de saficoucher de soleil de safi

coucher de soleil de safi P1010083P1010171P1030386P1030413P1030734

safi2sejour-Safi-mars-et-avril-2 galabru-plaque

Cet article, publié dans MAROC, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

37 commentaires pour L’infinie douceur et les magnifiques couchers de soleil de la ville de Safi.

  1. GUIZAOUI dit :

    Merci de parler de cette ville en ces termes.
    Safi la discrète est comme un livre posé, dans une bibliothèque, sur la dernière étagère.
    Mais si on prend le temps de la découvrir. On y découvrira des merveilles.

  2. Ping : L’infinie douceur et les magnifiques couc...

  3. arcail dit :

    merveilleux couché de soleil, souvent j’ allais sur la terrasse pour les admirer, et voila qu’ils sont la
    merci

    • Abdesselam dit :

      Merci arcail
      Effectivement très beaux couchers de soleil. J’ai fait la même chose a partir de ma terrasse à hryat al Bayd. C’était il y très très longtemps.
      Il y également ces magnifiques doubles arc en ciel qui s’enchevêtrent.

  4. paolinetti dit :

    merveilleuse ville de ma tendre enfance jamais je ne t’oublierais c’est grâce a ton climat et a ta beauté que nous sommes devenu ce que ce que nous sommes des hommes qui on retrouver une partie de leurs passé, de leur jeunesse .

  5. MARTINENGO dit :

    Très belles photos et merci pour cet hommage ,j’ai vécu toute mon enfance dans cette ville que je n’oublierais jamais.

  6. Abdesselam dit :

    Nous avons tous un amour sans limites pour Safi de génération en génération. Il me semble que c’est spécifique à Safi. Car en interrogeant les habitants d’autres villes marocaines ou en dehors du Maroc, j’ai constaté, que s’ils aimaient effectivement leur ville natale ou d’enfance, cet amour n’égale pas celui que nous ressentons pour Safi.

  7. Le Roux Françoise dit :

    Merci pour ces magnifiques photos de Safi où j’ai passé toute mon enfance.
    Que de bons souvenirs de cette charmante ville !

    • Abdesselam dit :

      La ville est charmante. C’est un adjectif approprié pour Safi. Il y règne une atmosphère rassurante Safi ne nous écrase pas comme el Jadida ou Rabat ou casa. Nous n’y sommes pas anonymes. C’est pour cela peut êtres que quelques soient nos origines, nos âges, nous y avons toujours de bons souvenirs souvent nostalgiques.

  8. HATTAIS MARGUERITE dit :

    j’ai habité cette belle ville ou mes enfants y sont nés et grandis.A l’époque cette ville n’était pas beaucoup appréciée,par certains,par ce que trop d’usines.,mais ces usines ont fait la richesse de Safi,avec en plus une beauté naturelle de son paysage.Merci de toutes ces photos qui nous ramènent dans un coin qui tient à coeur ,beaucoup d’entre nous.

  9. Abdesselam dit :

    Qu’on parle de Safi les adjectifs qui nous viennent machinalement à l’esprit sont : belle, magnifique, cœur, enfance et certainement nostalgie. Quelques soient que nous soyons, l’amour de Safi nous réunis. Et c’est déjà une chose magnifique

  10. chotard dit :

    Je suis très émue de revoir ces photos de Safi où j’ai longtemps vécu et de savoir que mon attachement à cette ville est partagé .Félicitations au photographe .

    • Abdesselam dit :

      Nous partageons tous cet amour pour Safi au-delà des générations. Récemment une jeune personne a exprimé avec les mêmes mots que nous aurions pu utiliser son amour pour Safi.

  11. sassower dit :

    J’ y suis ! j’y reste !! vraiment c’est d’une vérité exemplaire bravo pour les photos que j’ai toujours en direct ! Votre ami Karoll Sassower

    • Abdesselam dit :

      Parmi les meilleurs moments de ma vie c’est lorsque le bus de nuit aborde la rentrée vers Safi et lorsqu’au loin apparaissent les premières lumières de la ville. Dans quelques semaines je vais t’imiter et de la Sekkala (d’où j’ai pris ces photos) admirer en live ces magnifiques couchers de soleil qui ont bercé mon enfance et ma jeunesse.

  12. LEVAKIS (BENISTY) ANNE-MARIE (Annie) dit :

    Safi, un mot magique dont je garde un tres bon souvenir, toute ma jeunesse ou presque. J’aime tes plages et ton climat.

    • Abdesselam dit :

      Bonjour, Anne-Marie
      La plage et les couchers de soleil sont toujours là.
      Je vais t’envoyer une photo très ancienne prise dans notre quartier.
      Je suis revenu il y quelques années au quartier, il faisait nuit et il régnait dans notre quartier une atmosphère étrange, triste du fait du départ des anciens habitants. J’ai essayé de traduire au mieux cette atmosphère par cette phrase dans mon dernier post :
      « Les vieux quartiers délaissés finissent par s’imprégner de cette odeur désolation. Ils vous supplient et tentent de vous séduire de peur que vous ne les abandonniez à votre tour, de peur que vous ne les laissiez s’imprégner de cette poussière de mélancolie. »

  13. Felix Abenhaim dit :

    SAFI
    Paroles et musique de : Félix Abenhaim

    Je n’ai pas oublié
    SAFI et le Maroc
    Le port et la jetée
    Et la plage au sable d’or
    La ville nouvelle et puis
    Les bals et les partys
    Qui donnaient à notre jeunesse
    Le goût de la vie

    Refrain:
    Leurs souvenirs m’accompagnent pour toujours
    Ville de soleil, pays d’amour
    Des rendez-vous Dimanche
    Au Royal ou au Roxy
    La joie de nos vacances
    Les fêtes sans soucis
    Je t’ai gardé dans mon coeur SAFI
    Et je n’oublierai jamais ce paradis

    La côte du Marhaba
    L’Alliance et le Lycée
    Les longues promenades
    Au château portugais
    Les scouts et les U.P
    La foi aux lendemains
    L’amour et la belle amitié
    De tous les voisins

    Refrain: leurs souvenirs m’accompagnent pour toujours…

    Je n’ai pas oublié
    Les Saints ,les religieux
    La langue maternelle
    Ses prières a rendre heureux
    Je n’ai pas oublié
    Les frères et les amis
    Quand suffisaient le pain et l’eau
    Pour nous voir unis

    refrain
    Leurs souvenirs m’accompagnent pour toujours
    Ville de soleil ,pays d’amour
    Des rendez-vous Dimanche
    Au Royal ou au Roxy
    La joie de nos vacances
    Les fêtes sans soucis
    Je t’ai garde dans mon coeur Safi
    Et je n’oublierai jamais ce paradis

  14. Felix Abenhaim dit :

    Merci Abdesselam et bonne soiree

  15. DORIA dit :

    J’ai vécu à Safi (Villa Duras ) le plateau, mon père Monsieur Marsoin était surveillant général au CTM aujourd’hui Collège AL Idrissi, ma mère enseignait le français à Trab Sini. ( c’était dans les années 59/60/61.Comme amie je me souviens de Michèle Herman, Danièle Paichoux (avec qui je corresponds toujours), Barbara Barbaro, la fille du proviseur, famille perdue de vue)… Souvenirs, souvenirs, il y a deux ans je suis retournée là-bas, très émue…

  16. Guerraoui dit :

    Bonjour
    Mon père était surveillant a AL IDRISSI en 1964. Il est connu dans la ville de safi: sportif, footbaleur, joue avec des lunettes, arrière centrale, est ce que vous avez trouver ? C est mr GUERRAOUI MHAMMED.
    Je suis né a Safi. Voila 32 ans que je vis en france. Cette ville reste pour moi mes plus belles souvenir d enfance, avec une mixité culturelle , on jouait au foot avec les portugais au stade du karting, avec les familles ´ liberti, fashika…´., mais aussi contre les francais ´ en faite c etait une equipe de francais et franco maroccain, je tiens a rendre un hommage a leur gardien Mr SKALI ´fils du chirugień qui vient s eteindre en 2013 a l age de 48 ans.
    Je suis nee à » LAHABITAT européene  » pres du tribunal et mairie de safi , mais j ai grandi au quartier de l hôpital Mohammed V, près de l école benachour.
    Bravo pour cette diaporama

  17. Abdesselam dit :

    Je connais très bien ton père. Avant ton départ pour la France je t’avais dit que les années allait passez vite. Souviens-toi.

  18. Jeanne MARIE née DOS-REIS dit :

    Je suis très émue, non seulement de voir ces belles photos qui me rappellent de bons souvenirs et les commentaires de personnes que j’ai connues, il y a si longtemps. Merci de nous avoir fait partager cet instant magique.

  19. HERMAN- VERDIER Michèle dit :

    Merci pour ces belles photos de SAFI, la chanson de Félix et pour tous les commentaires de chacun qui sont vraiment très forts et nous vont droit au cœur. Je suis née à SAFI et j’y ai vécu plus de 40 ans et je n’ai jamais retrouvé dans les autres villes du Maroc les mêmes souvenirs et amours que j’ai pour SAFI. C’est vrai que Safi est une ville exceptionnelle ou tous les habitants partageaient comme une famille le quotidien. A mon souvenir il n’y avait aucune différence entre nous bien que nous n’habitions pas les mêmes quartiers. D’avoir pu étudier dans les mêmes école et collège nous a permis de lier des liens très fort. Je quitte prochainement le Maroc mais SAFI restera à jamais graver dans mon cœur et je compte bien y revenir pour y passer de bons moments. Merci à tous pour tous ces instants magiques .

  20. MARIE SOARES dit :

    Je suis egalement emue.j’en ai meme des frissons.SAFI toute mon enfance…beaucoup de nostalgie…malgre que cela fait 50 ans que j’ai quittee SAFI,J’Y SUIS RETOURNER pratiquement presque tous les ans et evidament j’y etais aux retrouvailles 2011. j’espere qu’il y en aura d’autres et que j’y puisse y etre..sante.. MERCI SAFI MRCI SAFIOTS

  21. sijilmassi dit :

    Bonjour à tous.
    Je suis surpris et ému de lire ces commentaires.
    Pendant des années, Safi était une ville sans aucune importance pour moi symbolisant à la fois, la sardine, la poterie et le phosphate. Plus jeune, j ai rencontré uney safiote à Rabat dont je reste éperdument amoureux plus de 20 ans après. Je me souviens l avoir suivi jusqu à safi pour la voir car elle me manquait cruellement. Depuis c est vrai que cette ville dégage une ambiance, un charme assez étrange.mes souvenirs datent de l été 1989! Je n ai rien oublié

    • sassower dit :

      Vraiment heureux de vous lire à toutes et tous ! En plus de vos commentaires je me permet de vous dire que j’y passe une retraite merveilleuse,aprés avoir passé ma jeunesse de l’age de 7 mois à l’age de 11 ans de 1946 à 1957 Le chibani que je suis est vraiment aux anges ! pèche, pétanque , plage ,virée déserts , vallées ,balades dans la ville tous les soirs avec petit thé dans la médina , et surtout l’accueil ,la non-chancelante des safiots car comme certains disent Safi est une ville un peu hors du temps et subit une légère refonte elle devient belle de toute part

  22. Andrea dit :

    Est-ce que on peut vivre dans cette ville sans respirer l’odeur de souffre ou s’évanouir à cause des usines? Est-ce que vous avez vecu là bas récemment et pendant longtemps?
    En cherchant sur internet les informations récentes ne semblent pas rassurantes.
    Merci pour vos témoignages et désolé si j’ai cassé l’atmosphère, effectivement vos photos sont très belles.

  23. Abdesselam dit :

    Merci Andrea pour ton commentaire.
    Tu n’a rien brisé. Honnêtement si je devais écrire cet article aujourd’hui, je te rejoindrais dans une certaine mesure. La ville n’offre aucun attrait et s’est dégradée depuis quelques mois. L’odeur de l’une se fait une fois par mois ou tous les deux mois on s’en accommode. par contre la vile devient de plus en plus sale avec des endroit sentant assez mauvais. Personnellement je quitterais cette ville

    • Andrea dit :

      Merci pour votre réponse. J’ai failli y déménager heureusement j’ai trouvé ces informations concernant l’importante pollution et les hospitalisations sur internet avant de donner ma réponse definitive. Dommage, espérons que la prise de conscience monte pour un avenir propre et plein de tourisme responsable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s