En bandoulière le chef d’œuvre d’Adamo

En bandoulière le chef d’œuvre d’Adamo

Homme discret et courtois Adamo me fit rêver durant mon adolescence.  « Mes mains sur tes hanches », « tombe la neige », « la nuit » sont des chansons de toujours. Pourtant son grand chef d’œuvre est « en bandoulière ». Adamo quitte ce ton doucereux, bon copain pour aller vers une chanson tragique tant par ces paroles  que par sa composition musicale. Une très belle chanson et un chef d’œuvre immortel.

 

En Bandoulière ♪

Que d’illusions, que de châteaux perdus, que de retours, le
front vaincu
Depuis que la vie m’a collé un rôle dans la comédie des
cœurs déçus
Je cueillais à tout vent des rires d’enfants
Je marchais le cœur en bandoulière

Un beau matin, très fier, j’ai eu vingt ans
On m’a dit « Écarquille les yeux! »
On m’a dit « Mon grand, voilà le monde
Ne nous en veux pas, fais de ton mieux »
Et depuis ce temps, je serre les dents
Moi qui avais le cœur en bandoulière

Il y a cette triste pagaille dont je dois sortir
Il y a cette immense muraille que je dois franchir
Et je la franchirai car je t’ai trouvée
Toi qui ne m’as pas jeté la pierre

Je t’ai trouvée avec tes yeux d’enfant, tu m’as offert ton
univers
Ton univers au chaud de l’insouciance et Dieu me damnera si
je te perds
Car je vis de tes joies et rien que pour toi
J’ai remis mon cœur en bandoulière.

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Chanson française, musique francaise, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s